La vie, c’est comme Call of Duty

La vie, c'est comme Call of Duty, article écriti par Prince Youlou

Read in english

Call of Duty est une franchise de jeux vidéo de tir à la première personne publiée par Activision. L’évolution des joueurs est séquencée et conditionnée. Tant que vous n’avez pas compris l’astuce, vous êtes bloqué sur ce niveau.

Ce jeu comporte plusieurs niveaux et tous sont relativement difficiles. La progression vers le niveau le plus élevé est conditionnée par la réussite de tous les niveaux et vous devez effectuer des tâches spécifiques à chaque niveau.

Cependant, aussi facile que cela puisse paraître pour quelqu’un qui regarde, le chemin vers le dernier niveau n’est pas toujours direct. Call of Duty n’est pas un jeu facile. Il est pavé de pièges, d’ennemis coriaces et plus encore.

Face aux difficultés de Call of Duty, il existe 3 types de réactions :

Réaction 1
Il y a ceux qui lâchent la manette ou qui commencent un autre jeu. C’est de l’abandon, mais ils l’appellent autrement et aiment la phrase “la vie est simple, pourquoi la compliquer”.

Réaction 2
Je pense que la majorité réagit de cette façon. Ces joueurs s’attachent à la situation et créent un confort dans cette étape. Ils restent donc coincés et finissent par y rester. Ils ont été conditionnés par la situation. Ce sont les personnes qui utilisent des phrases comme “Je ne me prépare pas pour Call of Duty League, pourquoi devrais-je m’en soucier ?”.

Réaction 3
Cette réaction est propice à un très faible pourcentage de cas. Face à une étape difficile, leurs forces résilientes font surface. Convaincues que la seule voie est celle de l’avant, elles poussent jusqu’à trouver l’astuce pour passer l’étape. Ce type de personne est souvent qualifié de têtu, d’obstiné et parfois d’égoïste par ceux qui ont déjà baissé les bras.

Dans cette histoire, Call of Duty est une analogie de la vie. Mais la question principale demeure : devons-nous être le résultat des situations que nous vivons ou devons-nous les influencer et atteindre les objectifs que nous nous fixons ?

Encore une fois, pour exceller, il est très important de se fixer un objectif et de savoir pourquoi il est important d’atteindre cet objectif. Sinon, nous vivons comme une plante (je vous en parlerai bientôt sur ce blog).

Maintenant, après avoir expliqué tous ces cas, dis-moi dans la section des commentaires quel type de joueur es-tu.

Read in english

Author

  • Prince Youlou est le PDG et le cofondateur de Niochi. La start-up dont la mission est de faire en sorte que les touristes se sentent chez eux partout en Afrique.

2 2 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Maeva ONDONGO

Généralement, face à des situations difficiles, j’ai souvent tendance à réagir comme les joueurs décrites dans la 2ème réaction. Cependant, grâce à cet article, je compte m’améliorer en doublant des efforts pour un jour faire partie de la 3ème catégorie de joueurs, c’est-à-dire, me battre et ne pas lâcher prise.

Prince Youlou

Merci d’avoir donné votre avis.

Je suis très heureux de l’entendre. Je vous souhaite bonne chance. J’ai hâte de voir vos réalisations.

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x