⚠️ URGENT : Votre organisation a besoin d’un consultant informatique

Read in English

J’ai vu beaucoup d’appels d’offres pour de consultant informatique afin de développer une application, un site web ou une formation. Et j’ai également remarqué que de nombreuses organisations utilisent le même formulaire de demande et les mêmes personnes pour rédiger tous les appels d’offres. Il n’est pas étonnant que de nombreux appels d’offres soient dénués de sens et que, dans le pire des cas, les organisations n’obtiennent pas les résultats escomptés.

⚠️ URGENT : Votre organisation a besoin d’un consultant informatique

Je vous en dirai plus dans cet article. Pour que cet article ait un sens, je dois d’abord établir qui je suis et pourquoi je suis la personne idéale pour écrire sur ce sujet.

Je suis Prince YOULOU, consultant informatique, chef de projet et designer avec plus de 8 ans d’expérience. J’ai travaillé sur des projets avec le PAM, le FNUAP, le PNUD et d’autres organisations internationales.

J’ai eu l’opportunité de travailler sur une variété de projets allant de l’organisation d’événements technologiques tels que hackathon, hacker space au développement d’applications et à la gestion de projets avec des budgets importants en jeu.

Mais que se passe-t-il avec les offres de consultant informatique

Les organisations ont beaucoup de projets qu’elles mènent en même temps. Les politiques d’inclusions encouragent fortement l’utilisation des ressources locale dans l’atteinte des objectifs.

Cela peut se faire en consultant leur base de données et en appelant un partenaire spécifique Dans ce cas, le consultant informatique est sélectionné en fonction de ses antécédents de travail avec l’organisation ou de son expérience globale.

Lorsque ce cas n’est pas possible, ils font des appels d’offres et c’est là que la plupart du temps les choses se gâtent. Le chef de projet en demande du consultant est appelé à créer des documents sur les offres. La plupart du temps, il s’agit d’un ensemble de fichiers qui doivent être créés.

  • TDR (Terme de Réference) : Ce document présente le projet, le processus de sélection et de nombreux autres détails importants concernant l’offre.
  • Les différents modèles à remplir (lettre d’engagement, tableau financier, etc.)
  • Et bien d’autres dépendant de l’auteur et d’autres paramètres.

Vous serez d’accord avec moi pour dire que plus l’organisation est grande, plus les exigences sont grandes. Cela étant, elles doivent s’assurer qu’elles sélectionnent le meilleur candidat et qu’il est capable de fournir le résultat attendu dans les délais impartis.

Mais, que se passe-t-il si l’offre n’est pas comprise par les candidats ?

Il est normal et logique de dire que chaque secteur a ses spécifications et son jargon. Ainsi, une offre concernant le développement d’un projet architectural est très différente de celle portant sur le développement d’une solution informatique. Ce qui signifie que des compétences différentes sont nécessaires pour travailler sur les deux documents.

Comment sélectionner le bon consultant informatique

Il n’est pas correct qu’un chef de projet humanitaire avec une forte expérience sur les sujets liés aux problèmes des réfugiés rédige l’offre pour le développement d’une solution technologique. Mais malheureusement, cela se produit trop souvent.

Je vois certaines offres, parfois je pleure et parfois je ris, c’est un mélange de sentiments. Premièrement, le document n’est pas compris par les techniciens. Deuxièmement, les documents requis ne cadrent pas avec la mission.

Le mois dernier, je travaillais sur une offre pour une organisation de la place. J’ai passé plus de temps à comprendre le document qu’à répondre à l’offre. Et il était tout simplement difficile de comprendre les documents.

Le document n’était tout simplement pas écrit pour un technicien ou un chef de projet informatique. Et puis la procédure de validation énoncé n’était pas cohérente au secteur en exergue dans le cas d’espèce, même si je suis d’accord que certains éléments ne dépendent pas du secteur.

Prenons l’exemple d’une offre dont je me souviens.

Cette organisation avait besoin d’un ingénieur logiciel pour créer une application mobile. Et parmi leurs exigences étaient mentionnées :

  • Une parfaite maîtrise de langages tels que Java, Python
  • Visual Studio HTML (qui n’est pas un langage)
  • Et la maîtrise du logiciel SAGE.

Ceux-ci forment un ensemble d’éléments qui ne sont pas très complémentaires.

Sachant que chaque projet technologique s’accompagne d’un ensemble de compétences spécifiques. A cela s’ajoute les objectifs métiers qui peuvent nécessiter la connaissance de certains éléments supplémentaires. Et donc il s’agit d’un mix dont il est question de trouver le juste milieu.

J’ai une question, un consultant ne devrait-il pas être sélectionné pour ses compétences techniques plutôt que pour sa maîtrise des questions liées à un sujet spécifique qui n’a pas de rapport avec son domaine d’expertise de base ?

Je vais étayer mes propos en prenant le cas du développement d’une application dans deux contextes différents. Désolé, je serais un peu technique, mais que cela ne soit pas un frein. Prenez ça comme une opportunité d’apprendre un ou deux nouveaux termes. Cet exemple permettra de mieux illustrer mes propos.

Il s’agit ici de montrer à quel point le développement d’une application mobile (objectif unique et clair) peut avoir des démarches différentes. Le choix des approches est influencé par les objectifs à atteindre, les cibles, la démographie et bien plus encore.

Approche 1 : Conception d’applications multiplateformes

Le développement multiplateforme désigne le processus de création d’une application qui fonctionne sur différents types d’appareils. Pour ce faire, on utilise des outils comme React Native, Xamarin et Flutter, qui permettent de déployer les applications créées à la fois sur Android et iOS.

Les options sont énormes, laissez-moi vous donner un aperçu des principales et des spécificités qui y sont liées. Quelques exemples :

  • React Native : React Native vous permet de créer des applications natives et utilise JavaScript comme langage de programmation pour construire des apps. Le point fort de React Native est que vous pouvez écrire des modules dans des langages tels que C, Swift et Java.
  • Xamarin : Également appelé Microsoft Visual Studio Xamarin vous permet de créer des applications pour différentes plateformes telles que Windows, iOS et Android en utilisant un seul code .net.
  • Flutter : Flutter est un kit de développement logiciel (SDK) qui vous permet de créer des applications performantes sur différentes plateformes telles que iOS, Android, Web et bureau à partir d’un seul code

Approche 2 : Développement d’applications natives

Le terme “développement d’applications natives” désigne la création d’une application mobile exclusivement destinée à une seule plate-forme. L’application est construite avec des langages de programmation et des outils spécifiques à une seule plateforme.

Sur le marché, on trouve deux acteurs majeurs :

  • Développement d’applications Android : Vous pouvez développer des applications Android natives dans les langages de programmation Java, Kotlin et C++.
  • Développement d’applications iOS : vous pouvez créer des applications iOS natives en Objective-C ou Swift. Contrairement à Android, le système d’exploitation iOS possède un code source fermé, créé exclusivement pour le matériel d’Apple. Vous avez donc besoin d’un appareil Mac pour développer des applications mobiles natives pour la plateforme iOS.

Chaque objectif exige des compétences différentes.

Chaque de type de projets nécessite des compétences différentes. A la vue de cet exemple, nous pouvons comprendre pourquoi les organisations ont du mal à sélectionner le meilleur candidat, sans parler de l’obtention des résultats souhaités.

Et d’autre part, un consultant n’est pas un exécutant, il est aussi chargé d’éduquer l’organisation sur les meilleurs choix et les différentes options disponibles. Ceci pour expliquer combien il est important et déterminant de rédiger des documents sur mesures.

En résumé, je peux dire que les organisations doivent s’assurer de rédiger la meilleure offre possible pour augmenter les chances d’atteindre les objectifs escomptés. Et ensuite s’assurer qu’elles ont le bon processus de sélection du candidat.

Avez-vous fait l’expérience de cette situation ? ou avez-vous une raison pour laquelle les organisations n’engagent pas de consultants en informatique ?

N’hésitez pas à partager et à engager une conversation. Je veux entendre votre point de vue sur ce sujet.

Read in English

Author

  • Prince Youlou est le PDG et le cofondateur de Niochi. La start-up dont la mission est de faire en sorte que les touristes se sentent chez eux partout en Afrique.

4 1 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Rock Mouelet

Super article! J’ai appris énormément. Il est vrai que beaucoup de ceux qui rédigent ces offres ne maîtrisent pas vraiment le sujet, ils pensent bien faire avec quelques recherches sur le web. Je pense que les structures qui ne sont pas spécialisées dans l’IT devrait à des professionnels du secteur afin d’avoir une meilleure compréhension technique de ce dont elles souhaiteraient faire.

Prince Youlou

Tous les projets sont différents et les profils impliqués le sont aussi. Et quand ils ne comprennent pas cela, c’est là que vous voyez des projets qui ne vivent pas plus longtemps que l’interview du représentant. 🙂

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x